Chagrin

Chagrin.jpg
 
Couvrir son regard d'une brume perlée de noir,
 
Habillée par les mots hachés des hauts tourments,
 
Au centre de la souffrance radieuse de sa gloire,
 
Gravée à cœur à l'épice des souvenirs grelottants,
 
Rougissent les larmes aux creux des mains au soir,
 
Invitées au deuil journalier, la mort embaume l'existant,
 
Naissent les douleurs aux noms inconnus, sans foi, ni loi !

 

©Max-Louis MARCETTEAU 2015/01

 

Commentaires

  • Très beau texte Max!

  • Bon jour Roland,

    Merci à toi de ton passage et compliment :)
    Bonne journée à toi.

    Max-Louis

Les commentaires sont fermés.