Folie

Bernard_buffet.jpg

Bernard_Buffet

 

Fendre en deux le corps de l'esprit,
 
Oblitérer les vrilles des tourments,
 
Les rouges carmin des hourvaris,
 
Ingérer par tous les orifices la Vie,
 
Et se libérer, enfin, des anxiolytiques amants !

 

 

©Max-Louis MARCETTEAU 2015/01

 

Les commentaires sont fermés.